bonjour,

Bienvenue sur le blog du CASP. 

Ici, nous vous racontons l'histoire de la démarche participative de l'identité visuelle du CASP.

merci,

aux salariés, bénévoles, personnes accueillies, et aux administrateurs du CASP pour leurs participations.

Dans l'idée d'un partage, nous avons mis en place ce blog pour vous informer de chacune des étapes de cette démarche.

 

N'hésitez pas à réagir aux articles ci-dessous,

vos avis nous intéressent. 

IMG_2476_edited.jpg

21 septembre, 14h, présentation du projet à trois représentants CASP, un salarié, un bénévole, un accueilli 

Rechercher

Ali, Assa, Ismaïl, Léa, Louise, Maya, Mourad et Ro vous partagent leurs vœux pour la nouvelle année !

Les 8 et 10 décembre derniers, Fabrication Maison et le service communication du CASP ont rencontré 8 enfants - adolescents.

D'abord, le mardi à 19h, Ali et Mourad au foyer des Mineurs Non Accompagnés, quelque part près du bois de Boulogne. Ensuite, le jeudi à 19h toujours, Assa, Ismaïl, Léa, Louise, Maya et Ro, au centre social la Clairière, au cœur de Paris.

Pour tous, le même atelier. Sur un mur des images déclencheurs de Paul Klee, Pierre Alechinsky et Lino. Dessous, une haute et longue bande de papier, à taille humaine, sur laquelle dessiner. En très grand ou tout petit.

On parle d'abord du rêve, de l'imagination et finalement des vœux. On se présente aussi. Chacun choisit une image et commence à dessiner sur le papier dessous.

Au fusain, au marqueur ou au crayon gras, toujours noir, on reproduit, redessine puis réinvente l'image au dessus de soi.

Ensuite on se dit ce que l'image signifie maintenant qu'on l'a dessiné soi-même. On lui donne sens à partir de ses rêves à soi.

Et puis on s'assoit et on se présente à nouveau : on écrit son prénom sur une feuille et puis on y entremêle nos rêves.

On se dit au revoir.

Fabrication Maison rentre à la maison des rêves plein les feuilles. Les lendemains, ça scanne, ça découpe, ça superpose, ça photoshope à l'atelier.

Aujourd'hui, les cartes sont là, elles vous attendent dans leur écrin de papier calque.

Elles sont le lien entre le CASP et vous et vos proches. Et comme dit Edgar Morin : "le bien, c'est le lien."

Faites vos vœux ici : https://www.weezevent.com/carte-postale-casp



Rencontre avec les 11 photographes volontaires suite au reportage avec le premier appareil photographique jetable. Olivier Pasquiers / photographe avec Jean-Marc Bretegnier et Lila Castello Chacun(e) des photographes volontaires arrive à l’heure dite, puisqu’il n’était pas possible d’organiser une rencontre collective autour des photographies. Ces arrivées égrenées tout au long de ces deux jours rendait la chose un peu plus émouvante peut-être ; chaque arrivée renouvelait cette impatience à découvrir le résultat, les photographies faites par ce drôle d’appareil (d’aucun on même parlé de « jouet »). Le choix de faire utiliser un appareil jetable donc avec de la pellicule argentique provoquant à la fois un sentiment de jeu avec l’outil « dépassé » et un sentiment de frustration puisqu’il n’est pas possible de voir dans l’immédiat de la prise de vue le résultat. En fait certains de nos amis photographes arrivaient pour cet atelier un peu comme des élèves qui attendraient le résultat d’une composition. Et pourtant, magie de la création, pas de bonnes ou de mauvaises appréciations, encore moins de « mauvaises photographies », chaque pellicule prise dans son ensemble, étalée sur la table pour former une mosaïque d’instants, dit beaucoup des actions menées au sein du CASP. Chaque pellicule constituée de quarante instants donne la couleur des structures concernées. Chacun(e) des participant(e)s, rassuré(e)s si besoin sur la qualité de ce qu’ils avaient pu produire, nous a raconté les conditions de prises de vues, et nous avons ainsi pu échanger à partir de ces premiers résultats concrets sur ce qu’il manquerait peut-être, sur une approche complémentaire à réaliser puisqu’il y a à disposition un second appareil. Dans ces moments d’échanges des pistes techniques et artistiques ont été évoquées pour faire différemment les photographies à venir. Pour jouer avec la photographie. Trouver la MAGIE dans chaque série d’IMAGEs.

Olivier Pasquiers


Depuis le mois d'octobre, 11 personnes accueillies, bénévoles ou salariés se sont portées volontaires pour prendre des photos de leur CASP.

11 photographes, 12 structures et tout autant de parcours différents dans l'association et dans la vie.

Lila Castillo a ainsi croqué lors des ateliers images animés par Fabrication maison les 11 photographes en herbe et ajouté leurs verbatims qui expliquent leur premier reportage photos que vous découvrirez bientôt.


Anne BEAUDUCEAU, Bénévole pôle médical CAFDA


Taoufik BOUZELGHAI, Résident Arapej 92


Megan CHOURREAU, Bénévole Numéro vert Arapej


Jean-Noel FAYARD, Salarié CPH 92


Danielle FAYOLLET, Bénévole Centre social La Clairière


Konan KOUADIO, Résident Maison relais Polonceau


Cheich NDIAYE, Résident CHU Hélianthe


Carole MAZIERE, Salariée Maison d'accueil Eglantine

Yousif RAISSAC, Salarié CADA-HUDA



Anthony VANDRO, salarié à la prévention sociale




Eric SCHLUMBERGER, Bénévole La Maison dans la rue et service emploi

à bientôt !

Pour toutes questions sur ce blog n'hésitez pas à nous contacter :

Merve Kayadibi, administratrice du blog : merve.kayadibi@casp.asso.fr

© 2020 chantier d'images et de mots pour la nouvelle identité visuelle du CASP. Proudly created with Wix.com